Actualites

L’Europe met 5,4 milliards de francs cfp pour l’Océanie

L’Union européenne lance officiellement demain à la CPS un programme pour l’Océanie, avec comme objectif l’amélioration de la gestion des ressources halieutiques et des écosystèmes côtiers.

Le programme de partenariat marin Union européenne-Pacifique vise à résoudre certains des plus grands obstacles auxquels est confrontée l’Océanie, et notamment l’épuisement grandissant des ressources halieutiques côtières ; les menaces qui pèsent sur la biodiversité marine, en particulier les répercussions du changement climatique et des catastrophes naturelles ; les inégalités de contribution de la pêche hauturière au développement économique des pays ; la nécessité d’amélioration de l’éducation et de la formation dans le secteur ; ou encore la nécessité d’intégrer une approche reposant sur les droits et d’encourager une meilleure reconnaissance des enjeux liés à l’égalité des sexes dans le secteur.

Financé par l’Union européenne (à hauteur de 35 millions d’euros), avec un soutien supplémentaire ciblé du Gouvernement suédois (10 millions d’euros), soit 5, 4 milliards de francs cfp, ce programme de 5 ans prévoit la fourniture d’une assistance directe, par les organisations régionales, à des activités régionales et nationales organisées en Océanie.

Il sera mis en œuvre par quatre grands organismes régionaux, l’Agence des pêches du Forum (FFA), la Communauté du Pacifique (CPS), le Programme régional océanien de l’environnement (PROE) et l’Université du Pacifique Sud (USP).

Les membres de ce partenariat et les 15 pays ACP dans lesquels le programme sera mis en œuvre se réuniront le jeudi 15 novembre prochain au siège de la CPS à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), pour une journée de réflexion sur les activités prévues et les résultats attendus de l’un des six grands volets de ce programme : l’amélioration de la gestion durable des ressources halieutiques et des écosystèmes côtiers.

Le programme prévoit des objectifs concrets à différents échelons (local, national et régional). Il est donc essentiel de consulter les pays concernés lors de l’atelier de lancement du 15 novembre, afin que ces derniers s’approprient ces objectifs et apportent une réponse pertinente aux priorités nationales.

Avec le PEUMP, la Suède, l’UE et l’Océanie ont mis en place un partenariat à long terme pour la gestion durable des ressources naturelles et la gouvernance des océans.

Il s’agit là d’un programme innovant qui, grâce à son approche holistique, plurisectorielle et axée sur les communautés, apporte une contribution réelle au développement social, économique et environnemental de la région.

La journée se conclura par la cérémonie officielle de lancement du programme de partenariat, au cours d’un cocktail qui aura lieu à 18 h 30 dans les jardins de la CPS.

Afficher la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close