Actualites

Les rayons X au secours de la perle

Une convention entre l’Université de Polynésie française et le Pays a été signée pour améliorer les outils de contrôle de la qualité des perles de culture de Tahiti. L’enjeu ? Mesurer la taille de la nacre à l’aide de rayons X.

Dans le cadre du projet « Maiao », une première étude sur l’automatisation de la mesure 2D de l’épaisseur de la nacre de la perle de culture de Tahiti à partir d’images prises aux rayons X a été effectuée par les chercheurs en informatique du laboratoire GePaSud de l’Université de Polynésie Française. Un logiciel pour mesurer en 2D l’épaisseur de la nacre à partir d’images prises aux rayons X a été développé et a été validé par la Direction des Ressources marines et minières (DRMM).

Les représentants de l’Assemblée de la Polynésie française ont voté à l’unanimité le projet de convention « Maiao 2 » qui permettra un meilleur contrôle de la qualité des perles de culture de Tahiti afin de tendre vers une certification haut-de-gamme. L’UPF devra notamment :

  • évaluer les résultats de la phase de test du logiciel pour la mesure automatisée 2D de l’épaisseur de la nacre implanté sur une machine de la DRMM et, si nécessaire, adapter le logiciel ;
  • implanter et tester ce même logiciel pour les machines aux rayons X restantes de la DRMM ;
  • effectuer une étude sur la faisabilité d’une mesure automatisée de l’épaisseur de la nacre des perles de culture de Tahiti en 3D comprenant :
  • le développement d’un concept pour faire tourner les perles dans les machines aux rayons X avec la construction d’un prototype ;
  • l’automatisation de la prise d’images aux rayons X des perles en rotation ;
  • le développement d’algorithmes pour reconstruire le profil 3D des perles de culture de Tahiti à partir des images aux rayons X ;
  • le développement d’algorithmes mesurant automatiquement l’épaisseur de la nacre des perles de culture de Tahiti à partir du profil 3D.

Le projet est financé sur le volet soutien du secteur primaire du Contrat de Projets Etat-Polynésie française (2015-2020) relatif au financement de projets relevant des compétences de la Polynésie française pour un montant de 7 millions Fcfp.

Tags
Afficher la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close