Actualites

Un guide pour les pêcheurs du Pacifique

Parmi les acteurs présents à la fête de l’inscription des zones maritimes à l’Unesco, la Communauté du Pacifique présentait dimanche 8 juillet son « Guide pour les communautés de pêcheurs du Pacifique ».

« L’objectif premier de la gestion des ressources halieutiques, qu’elle soit confiée aux communautés ou aux autorités nationales, consiste à assurer l’exploitation durable de la ressource. Si la gestion est concluante, les pêcheurs locaux auront la possibilité, aujourd’hui comme demain, de continuer à exploiter les produits de la mer. »

Telle est la philosophie du « Guide d’information pour les communautés de pêcheurs » présentés par la Division Pêche de la Communauté du Pacifique le dimanche 8 juillet, lors de la journée de célébration des dix ans d’inscription de six zones maritimes calédoniennes à l’Unseco.

Ce manuel contient un ensemble de fiches d’information sur les principaux groupes d’espèces marines exploitées à des fins alimentaires dans les États et Territoires insulaires océaniens. Ces fiches ont été réalisées par le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS – www.spc.int) en collaboration avec le Réseau d’aires marines sous gestion locale (LMMA Network) (www.lmmanetwork.org).

« Conçues pour aider les communautés de pêcheurs et les personnes travaillant à leurs côtés, ces fiches contiennent des informations sur les espèces présentant un intérêt particulier, ainsi que des recommandations sur les meilleurs moyens de gérer adéquatement les pêcheries. La gestion communautaire suppose que les pêcheurs locaux participent de façon essentielle à la gestion des ressources halieutiques dont ils sont tributaires pour leur subsistance et leur sécurité alimentaire. Pour ce faire, les pêcheurs doivent être conseillés et disposer d’informations techniques sur chaque espèce donnée. »

Ces fiches contiennent des informations sur les principales espèces marines que l’on trouve communément dans les États et Territoires insulaires océaniens. Elles renseignent sur la diversité et la répartition des espèces, leurs habitats et leurs habitudes alimentaires, leur cycle biologique et leur mode de reproduction, ainsi que sur les techniques de pêche et les mesures de gestion envisageables.

Entre 200 et 300 espèces de poissons sont ciblées dans les pêcheries côtières de la région océanienne. Selon une étude réalisée à l’occasion, la composition moyenne des débarquements à quinze endroits de la région du Pacifique occidental et central compte environ un tiers des prises totales constitué d’empereurs (léthrinidés), de chirurgiens (acanthuridés) et de lutjans (lutjanidés).

Le Guide est disponible à la Communauté du pacifique (CPS)

Crédit photo : CPS

Tags
Afficher la suite
Close
Close