Actualites

« Les armements étrangers privent notre région d’emplois »

Philippe Germain, président du gouvernement, a, depuis trois jours, et ce matin en réunion bilatérale, longuement exposé  au ministre des Affaires étrangères la problématique de la pêche dans la région Pacifique. La France, mais aussi les autres grandes puissances, devront travailler main dans la main. Voici sa déclaration…

« Dans une politique portée par le Chef de l’État au niveau de la région et à l’occasion de la rencontre officielle qu’il a menée ces trois derniers jours en Australie, c’est une bonne chose que la France, que l’État, se soucie de cette région et souhaite beaucoup plus s’impliquer dans notre région.

Ce matin, cela a été l’occasion pour nous de donner le point de vue de la Nouvelle-Calédonie au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, de lui faire part des besoins de développement de la région qui a besoin de développement économique.

Un exemple, se réapproprier ses ressources halieutiques, aujourd’hui 60 % de la pêche mondiale de thon, comme 50 % de la consommation européenne de thon provient du Pacifique. Or, ce ne sont pas les territoires des pays du Pacifique qui exploitent cette ressource, ce sont des armements étrangers à la région, principalement asiatiques, en achetant des licences pour des montants dérisoires à ces territoires, et privent donc notre région d’emplois, de valeur ajoutée, de savoir-faire. Donc il y a une politique à mener en collaboration avec l’Australie, l’Union européenne, le Japon, la Chine bien entendu, pour permettre à cette région de profiter de sa propre ressource.

Nous sommes dans une région où il y a une activité de sur-pêche qui n’est pas contrôlée, faute de moyens suffisants et avec des abus, voire de la pêche illégale, on l’a subie nous-même avec les blue boats, mais on sait également que des bateaux de pêche peuvent pendant quelques heures ou quelques jours franchir notre ZEE pour pêcher dans notre région. »

Tags
Afficher la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close