Actualites

Pêche : le gouvernement mise sur l’export

Alors que la pêche hauturière locale satisfait pleinement la consommation locale, le Gouvernement veut soutenir les professionnels de la filière à se développer à l’export. Nicolas Metzdorf, membre du gouvernement en charge de la pêche, les a rencontrés hier à Nouville.

Environ 20 % de la production locale est déjà destinée à l’export, soit 500 tonnes de poissons par an.

Dans le but de soutenir et développer cet effort à l’exportation, Nicolas Metzdorf, membre du gouvernement en charge du dossier pêche est allé à la rencontre des professionnels de la filière mercredi matin à Nouville. L’objectif ? Trouver des solutions pour valoriser la filière.

« La Nouvelle-Calédonie dispose d’une Zone économique exclusive gigantesque, grâce à laquelle nous disposons d’une immense ressource en poissons. Pour moi, il est impératif de développer la filière pêche calédonienne. »

En novembre dernier, Nicolas Metzdorf remettait les premières certifications « Pêche responsable » aux principaux armements. Une manière d’officialiser les bonnes pratiques, permettant de proposer un produit sain et contrôlé à l’export.

« Des possibilités existent et mes discussions avec les professionnels ont mis en avant le fait que notre souhait commun est d’exporter le thon blanc notamment vers l’Europe et l’Asie. La participation de la Nouvelle-Calédonie au Sea Food International à Bruxelles (salon mondial des produits de la mer) en avril sera l’occasion de prospecter et de promouvoir le thon blanc calédonien : un thon sauvage du Pacifique Sud issu de la pêche responsable. »

Tags
Afficher la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close